• Litérature

     

    Litérature

  •  

    Coucou tout le monde, j'espère que la chaleur ne vous incommode pas trop ?! Chez-moi on a du beau temps, pas trop chaud ni trop froid, mais la semaine prochaine ils annoncent très chaud.

     

    Je ne suis pas très présente sur les blogs en ce moment. Nos hivers sont très longs et froid avec beaucoup de neige alors j'essaie de profiter du beau temps pour sortir et manger à l'extérieur le plus possible.

     

    Voici un poème écrit par un sans-abri qui porte à réfléchir. Bonne fin de semaine et bon week end à tous. À bientôt !

     

    Moi, vrai sans-abri

    Plein de rancoeur et de colère

    Contre cette société décadente

    Remplie de vanité

     

    Pourrais-je avoir une maison

    Plutôt qu'étaler ma carcasse alcoolisée

    Dans une vulgaire cage d'escalier

     

    La misère n'a de sens

    Que lorsqu'on la côtoie

     

    Et toi, bien au chaud sous ton toit

    Jamais tu ne laisseras ta place

     

    Bien souvent, les regards les plus compatissants

    Ne sont pas les plus aimants

     

    Et tous les poèmes du monde

    N'empêcheront pas que l'un de nous

    Ne sera plus là pour admirer

    La prochaine seconde

     

    Auteur : Alexandre Huart

     

    Cri du coeur d'un sans-abri

     


    6 commentaires
  •  

    À peine la journée commencée et ...
    il est déjà six heures du soir.
    A peine arrivé le lundi et c'est déjà vendredi.
    ... et le mois est déjà fini.
    ... et l'année est presque écoulée.
    ... et déjà 40, 50 ou 60 ans de nos vies sont passés.
    ... et on se rend compte qu’on a perdu nos parents, des amis.
    et on se rend compte qu'il est trop tard pour revenir en arrière .


    Alors... Essayons malgré tout, de profiter à fond du temps qui nous reste.
    N'arrêtons pas de chercher à avoir des activités qui nous plaisent.

    Mettons de la couleur dans notre grisaille.
    Sourions aux petites choses de la vie qui mettent du baume dans nos cœurs.
    Et malgré tout, il nous faut continuer de profiter avec sérénité de ce temps qui nous reste.

    Essayons d'éliminer les "après" ...
    je le fais après ...
    je dirai après ...
    J'y penserai après ...


    On laisse tout pour plus tard comme si "après" était à nous.
    Car ce qu'on ne comprend pas, c'est que :
    après, le café se refroidit ...
    après, les priorités changent ...
    après, le charme est rompu ...
    après, la santé passe ...
    après, les enfants grandissent ...
    après, les parents vieillissent ...
    après, les promesses sont oubliées ...
    après, le jour devient la nuit ...
    après, la vie se termine ...
    Et après c’est souvent trop tard....
    Alors... Ne laissons rien pour plus tard...

     

    Car en attendant toujours à plus tard, nous pouvons perdre les meilleurs moments,
    les meilleures expériences,
    les meilleurs amis,
    la meilleure famille...


    Le jour est aujourd'hui... L'instant est maintenant...

     

    Auteur inconnue

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique